Forum d'entraide en sciences
Bienvenue sur le forum d'entraide en sciences ! Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à l'intégralité du forum ou connectez-vous si c'est déjà fait !

Bonne visite !

Un relais de cristal glacé pour le cryptage quantique des données

Aller en bas

quantique - Un relais de cristal glacé pour le cryptage quantique des données Empty Un relais de cristal glacé pour le cryptage quantique des données

Message par Julien le Jeu 13 Jan 2011 - 21:28

Einstein, qui avait qualifié ce phénomène d’«action bizarre à distance», pourrait se gratter le crâne d’autant plus fort: l’intrication quantique sort du monde de l’infiniment petit pour apparaître dans notre univers macroscopique, grâce à des physiciens de l’Université de Genève. Nicolas Gisin, Mikael Afzelius et leur équipe sont parvenus à intriquer un photon, soit une infime et intangible particule de lumière, avec un cristal long d’un centimètre. Une avancée de plus dans l’exploitation de la téléportation quantique pour établir des communications inviolables. Leurs travaux sont publiés aujourd’hui dans la revue Nature.

Mais reprenons. Le monde de la physique quantique est ainsi fait que ses lois peuvent sembler absconses, même au plus emblématique des savants. Les physiciens peuvent par exemple rendre deux photons «intriqués», si bien qu’il existe un lien immatériel entre eux, même s’ils sont très éloignés. Ainsi, si l’une des deux particules est manipulée, l’autre le «sait» aussitôt et réagit exactement de la même manière. Comme si les photons téléportaient instantanément l’information entre eux à travers un canal invisible. A l’image des gens qui affirment avoir une pensée pour un proche à l’instant précis où un malheur survient à ce dernier.

Cryptographie inviolable

Cette propriété est appelée intrication quantique. Elle est déjà au cœur d’une application: la cryptographie quantique. L’idée est d’établir une ligne de communication inviolable entre deux interlocuteurs. L’information à faire passer est codée. Et la clé de codage, que l’émetteur doit transmettre à son destinataire par fibre optique, est justement l’un de ces deux photons intriqués. Or si un espion tente d’intercepter et utiliser ce photon-clé pour lire les données cryptées, l’émetteur le détecte aussitôt puisque l’autre particule du couple intriqué, qu’il a pris soin de garder chez lui, réagit immédiatement à la manipulation illicite. Plusieurs sociétés, dont idQuantique, à Genève, commercialisent déjà et développent de tels systèmes de cryptographie quantique ( LT du 30.12.2010 ).


Pour en savoir plus : http://www.letemps.ch/Page/Uuid/1fc3f43e-1e94-11e0-93d2-5c60d272b240
Julien
Julien
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 12291
Age : 32
Localisation : Clermont-Ferrand
Profession / Etudes : Ingénieur
Points : 20879
Date d'inscription : 10/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum